Programme Master Assainissement

Les étudiants qui terminent le programme avec succès recevront un diplôme de « Master en Assainissement » de l’Université Felix Houphouët-Boigny précisant l’option (ANC ou TRE).

Selon l’OMS, chaque année, 827 000 personnes dans les pays à revenu faible ou intermédiaire meurent à cause du manque d’eau, d’assainissement et d’hygiène. Alors que les milieux où la défection à l’air libre est plus élevée, entretiennent le cercle vicieux de la pauvreté, de maladies, de la malnutrition et accentue la mortalité des enfants de moins de 5 ans (34 000/an).  Jusqu’à 90% des eaux usées et des déchets dans les pays en développement sont déversés partiellement dans l’environnement sans aucun traitement. D’ici 2030 le nombre de personnes concernées par l’assainissement autonome passera de 2,7 milliards en 2013 à plus de 5 milliards.  

A défaut de politiques et cadres règlementaires spécifiques et du nombre très limité de professionnels avérés dans le domaine, 80% des systèmes actuels d’assainissement autonome ne respectent pas les critères de conception et sont mal gérés avec son corollaire de dégradation sur l’environnement et la santé.

Cependant, un assainissement et une hygiène adéquate permettraient d’éviter chaque année la mort de 297 000 enfants de moins de 5 ans, d’améliorer la santé, l’éducation et les indicateurs de développement économique et social. La cible 6.2 des ODD encourage d’ailleurs vivement l’assainissement autonome comme un des fondamentaux pour l’atteinte des ODD. Selon une étude de l’OMS en 2012, chaque dollar (US $) investi dans l’assainissement, engendre en retour 5,50 dollars (US $) provenant de la baisse des dépenses de santé, des gains de productivité et de la diminution du nombre des décès prématurés.  Il est aussi prouvé qu’un assainissement adéquat, notamment la gestion des déchets, pourrait contribuer à améliorer les moyens de substances (subsistances), à réduire les gaz à effet de serre dans l’atmosphère et à booster l’innovation et le transfert des technologies pour atténuer les effets des changements climatiques et accélérer le développement économique et social des pays en développement. 

En Afrique, malgré l’engagement des Etats à investir 0.5% du PIB dans l’assainissement seulement, seulement 30% des personnes avaient accès à un assainissement adéquat en 2015. Spécifiquement en Afrique subsaharienne où toute la population rurale et près de 60% de la population urbaine sont concernées par l’assainissement non-collectif, ce secteur reste encore moins au centre des formations, de la recherche et largement en deçà des objectifs de développement fixés en 2030.

Atteindre effacement et durablement les objectifs de développement durable en Afrique subsaharienne nécessitera donc des efforts colossaux en assainissement autonome et en ressources humaines hautement qualifiées pour apporter le changement et l’innovation requis tant en gestion qu’en technologies. Cet objectif ne peut être atteint que si des piliers fondamentaux en assainissement tels que les formations et la recherche épousent la réalité du secteur et sont adaptés aux besoins des acteurs abordant de façon équilibrée les aspects technologiques, socio-culturels, financiers, communicationnels et de gouvernance. Cette formation de Master en Assainissement intègre ces piliers fondamentaux.

Le programme d’excellence à vocation international de formation de Master en Assainissement vise à renforcer les capacités techniques, managériales et communicationnelles et à mettre à la disposition des organisations, structures internationales, régionales et nationales, privées ou publiques des cadres hautement qualifiés et compétents pour la recherche et l’innovation en matière d’assainissement.

Ce programme axé sur la pratique permettra aux diplômés d’acquérir des compétences nécessaires fondées sur une compréhension approfondie et des connaissances fondamentales pour créer un véritable impact. Le développement des compétences génériques est intégré dès le départ, par le biais d’un coaching individuel et d’un accompagnement personnalisé.

CE DONT VOUS SEREZ CAPABLES APRES LA FORMATION

A la fin de la formation du Master en Assainissement, vous serez capables de :

  • Etre immédiatement opérationnel pour conduire avec succès les projets et programmes de développement, humanitaires en assainissement et en santé publique ;
  • Etre capable de conduire des projets de recherches de pointes ;
  • Initier et élaborer un projet de développement ou de recherche ;
  • D’élaborer les politiques publiques en assainissement ;
  • Accompagner efficacement et d’influencer les prises de décisions et les politiques stratégiques du secteur de l’assainissement ;
  • Maitriser les nouvelles approches du secteur de l’assainissement ;
  • D’ingénierie sanitaire (innovations technologiques) pour le traitement et la valorisation durable des déchets liquides et solides ;
  • Accompagner le développement dans la perspective d’un modèle circulaire
  • Vous installez à votre propre compte ;
  • D’intégrer les questions du genre dans les projets, politiques et programmes d’assainissement ;
  • Poursuivre un programme de Doctorat Unique ou de Doctorat d’Ingénieur. A cet effet, les écoles doctorales de l’Université vous offrent des opportunités d’un Doctorat Unique.

Ainsi la formation donne droit à plusieurs débouchés parmi lesquels on peut citer :

  • Responsable environnement dans une PME-PMI, une entreprise industrielle
  • Chargé d’affaires environnement déchets en bureau d’études
  • Chef d’exploitation d’un centre de traitement des déchets urbains ou industriels ou d’une filière de recyclage
  • Chef de projet prévention déchets
  • Ingénieur ou chef de service (collecte ou valorisation) en collectivité territoriale ou entreprise de service
  • Responsable des opérations de gestion (collecte et valorisation) des déchets urbains dans l’administration, collectivités, Entreprise, Bureau d’Etudes,
  • Responsable des questions d’assainissement et/ou de gestion des déchets dans les structures publiques (ONAD, ANAGED, ONEP etc.), les partenaires au développement (BAD, OMS, UNICEF, BID etc.) les ONGs (Care international, Save the Children, USAID etc,)
  • La carrière de chercheur, peut–être offerte. Les étudiants titulaires du Master en assainissement au titre de l’une des options peuvent entreprendre des études de doctorat dans une école doctorale de leur choix.

Etc.

éLe « Master  en Assainissement » s’adresse :

Cible 1 (passerelle à partir du  semestre 2. Durée de la formation 14 mois)

– aux titulaires d’un BAC+5 ou d’un BAC+4 avec une expérience professionnelle avérée, dans un domaine en lien avec l’eau, l’assainissement et la santé publique : ingénieur, environnementaliste,  expert en eau, biologiste, économiste, médecin, pharmacien, responsable de projet ou de programme de développement, etc ;

– aux professionnels des organisations nationales et internationales, aux organisations non-gouvernementales, associations, privés, collectivités territoriales, entités ministérielles intervenant dans le secteur de l’assainissement, centre de recherche, universités, un cabinet d’étude, etc. ;

Cible 2 (Option complète, niveau Licence, 4 semestres)

  • aux étudiants de niveau licence dans les sciences de l’environnement et les filières connexes, notamment géologie, hydrogéologie, hydrologie, chimie, biochimie, biologie, géographie etc., et autres structures de formation des sciences appliquées reconnues
  • aux Professionnels dans le secteur ou de domaines connexes titulaires d’une licence (ou son équivalent) en sciences de l’environnement et dans des domaines connexes, ayant une expérience pertinente (plus de 3 ans) dans le secteur de l’assainissement seront encouragées à postuler pour ce Master.

Il faut préciser que quel que soit la cible concernée, les candidatures féminines sont particulièrement encouragées et recevront prioritairement une attention particulière.

Qui:

– ambitionnent de jouer un rôle de premier plan et à influencer les politiques et stratégies de l’assainissement et du développement dans leur pays ou à l’échelle internationale ;

– désirent intervenir efficacement dans l’élaboration et la mise en œuvre efficace des projets de développement et actions humanitaires ; 

– sont intéressés à conduire des recherches de pointes dans le secteur de l’assainissement et de la santé publique ;

–  désirent innover et développer des technologies smart de pointes ;

– désirent s’installer à leur propre compte.

Vous voulez

– Faire partir de cette nouvelle génération de cadres hautement compétents qui accompagnent et influencent positivement les prises de décisions du secteur de l’assainissement aux différentes échelles (communautaires, locales, nationales, régionales ou internationales) ;

– transmettre des connaissances nouvelles à votre équipe et la redynamiser sur les questions de l’assainissement et de santé publique ;

– repositionner, consolider ou initier votre structure/organisation au centre des débats internationaux sur l’assainissement ;

– entreprendre des recherches appliquées pour orienter le développement

Alors rejoignez dès à présent le « Master en Assainissement » au Centre d’Excellence Africain de l’Université Felix Houphouët-Boigny, Abidjan Côte d’Ivoire (CEA-UFHB).

La formation a une durée totale de quatre semestres (formule complète) pour les candidats qui entrent avec la Licence, et de 14 mois pour les autres de la formule passerelle.

Pour les candidats de la formule complète (avec la Licence) :

Le programme est reparti en trois semestres de cours en présentiel suivi d’un semestre de stage pratique en entreprise ou dans un laboratoire reconnu dans le secteur de l’assainissement.

Pour les candidats de la formule passerelle :

La formation a une durée totale de 14 mois. Le programme est reparti en 9 mois de cours en présentiel suivi d’un semestre de stage pratique de 5 mois en entreprise ou dans un laboratoire reconnu dans le secteur de l’assainissement.

La formation est sanctionnée par un « Master en Assainissement » après la soutenance du mémoire de fin d’études devant un jury reconnu.

Les débouchées sont multiples : institutions et organisations nationales et internationales, ONG, structures privées (AFWA, SODECI, bureaux d’études. projets gouvernementaux, projets humanitaires, projets de développement, structures et projets de recherche,, PME-PMI, Entreprise industrielle Cependant, les candidats engagés , Administration Centrale, Collectivités, Entreprise de service par leur institution devront y retourner les structures publiques (ONAD, ANAGED, ONEP, BNETD etc.), les partenaires au développement (BAD, OMS, Banque Mondiale, UNICEF, BID etc.) les ONGs (Care international, Save the Children, USAID etc,).

La carrière de chercheur est également offerte  ceux qui le désirent. Ceux–ci peuvent entreprendre des études de doctorat dans une école doctorale de leur choix.

.

Appel à Candidature 2023-2024

Consultez le lien suivant pour plus d'information : Bourse d’étude | GSGS-UFHB

3ème promotion – Master Assainissement

 Pour répondre à la sollicitation de nombreux étudiants qui souhaitent terminer l' année en cours afin de pouvoir postuler, l'appel à candidature GSGS au titre de l'année 2023-2024 court jusqu'au 15 Novembre 2023.  Par ailleurs les candidats peuvent postuler sous réserve de l'obtention de leur diplôme de fin d'année.

                                     

This will close in 15 seconds